Quels manuels pour apprendre le japonais, étape 2 ~ Books to learn Japanese, step 2

FR EN
Après les manuels pour débuter l’apprentissage du japonais, voilà qu’on désire dépasser le niveau Intermédiaire (JLPT N3) afin de parler enfin couramment et commencer lire aisément. Pour cet objectif, voici les méthodes que j’affectionne en ce moment : After having discussed about the textbooks to begin learning Japanese, we now come to a time where we wish to overcome the Intermediate level (JLPT N3) in order to speak fluently and start reading smoothly. To achieve this goal, here are the methods I like right now:
Les onomatopées, absolument essentiel et tellement absent de l’apprentissage classique ! The onomatopoeias, absolutely essential although classical learning totally misses them.
Des centaines points de grammaire avec phrases d’exemple traduits en anglais. Exhaustif et efficacement résumé. Hundreds of grammatical notions with example sentences translated into English. Exhaustive and efficiently summarized.
Pratiquer le shadowing (répéter des conversations fidèlement au CD) est bon pour la compréhension et l’expression orale. Practicing the shadowing (which consists in repeating daily-life sentences with respect to the enclosed CD) is good to improve listening and speaking skills.
Cette collection reste ma préférée pour apprendre les kanji, avec ses petites histoires pour aider à mémoriser le visuel de chaque kanji. This collection still remains my preferred one to learn kanji, with its short stories to help memorizing the shape of every kanji.
Abonnement au journal et collections de romans pour enfants. Pour commencer à prendre plaisir à lire, avec l’aide de furigana pour le moment. Subscribing to a newspaper and novels for kids. To start reading, through furigana at the time being.
Lire les news en japonais sur son mobile, dans les transports ou dans les files d’attente. Pour passer le temps, s’informer et lire japonais en même temps. Reading news in Japanese on one’s smartphone, in public transportations or in queues. To have fun, get informed and read in Japanese at the same time.
Activer les sous-titres de la TV japonaise, pour lire et écouter quotidiennement nos émissions préférées ! Activating the subtitles of the Japanese TV, to daily read and listen one’s favorite shows!

UP éditions sur iBookStore Japon

Apple a entendu mon souhait : le Japon a enfin son propre iBookStore, et UP éditions diffuse enfin ses livres numériques auprès des japonais !

フレジー、お菓子の魔法 était déjà disponible aux japonais, mais par une procédure étrange de duplication de l’iBookStore américain aux japonais. C’est désormais direct, et nos livres se retrouvent parmi de très bons livres et mangas japonais. La librairie idéale est enfin déployée !

Travailler sur le livre et l’eBook de Fraisie en langue japonaise était une idée de rêve depuis l’an dernier, mais lors de la publication en février 2013, il était frustrant de diffuser sur Amazon Kindle Store Japan et Google play Japan sans avoir un iBookStore Japan – puisqu’il n’existait pas encore. C’est enfin là, c’est la fête chez UP éditions !

itunes-preview-ibookstore-japan-fraisie-rosalys

UP éditions, maison d’édition indépendante française publiant en japonais

Les rééditions et surtout l’édition en langue japonaise sont apparues cette année comme dans un rêve, mais laissez-moi vous parler un peu des backstages.

Tout est survenu parce qu’UP éditions s’expatrie quelques mois au Japon ! Il a donc fallu revoir toute la gestion des stocks des livres dans leur version livre papier, mais aussi préparer l’avenir. Pour votre hôtesse en tant qu’éditrice, le présent est de partager la passion du Japon avec les francophones ainsi que les anglophones, et l’avenir est de partager ce même amour avec les japonophones. Cet avenir est désormais présent, et quel travail il a fallu pour y arriver !

Écrire en japonais alors que les logiciels français ne gèrent pas cette langue, coder dans le format ePub3 venant tout juste de sortir donc encore peu documenté et pourtant nécessaire pour les langues asiatiques, etc. Vouloir publier et diffuser sans frontière est un travail qui n’est facilité en rien, mais c’est bien notre volonté : partager ses cultures à travers le monde, et tous ensemble aller toujours plus loin !

C’est en ne reculant devant aucun obstacle que Fraisie a pu paraître dans son édition japonaise disponible à l’international. Ce petit album est ainsi disponible en français, anglais et japonais, idéal pour passer un bon moment dans la langue que vous connaissez ou que vous êtes en train d’apprendre. フレジー、お菓子の魔法 est facile à lire, avec les furigana sur les kanji complexes. L’eBook aussi est des plus agréables avec sa lecture verticale et de droite à gauche.

Si vous êtes Japonais ou si vous étudiez le japonais, j’espère que vous aimerez フレジー !

Nihonjin no shiranai nihongo – drama – enseigner aux étrangers le japonais que ne connaissent pas les Japonais

Après 1,5 ans de cours du soir de japonais et une année 2012 remplie de séjours à Tôkyô, j’annonçais avec émotion à ma professeur et à ma classe de japonais que j’y repartais pour un séjour de plusieurs mois ce printemps. Une de mes camarades m’a alors conseillé de regarder un drama sur ce qui ressemblerait à ce que je vivrais, à savoir suivre des cours intensifs de japonais en immersion au pays. Apprendre, travailler à réaliser ses rêves, rire énormément, le tout avec des points de langue et de culture pointues, tous ensemble d’où que l’on vienne, c’est le fantastique propos de « Nihonjin no shiranai nihongo ». À voir absolument !!!!!

 

J’avais remarqué le manga originel, bien mis en évidence en librairie l’an dernier au Japon, sûrement parce que le tome 3 venait de sortir. En France, la traduction du manga aurait déjà dû paraître mais il semblerait que ça arrive pour mars 2013. J’ai hâte de voir ce que ça donne en yonkoma, car l’adaptation en drama est vraiment fantastique !

Haruko rêve de devenir professeur de japonais, mais avant cela elle se retrouve à enseigner la langue à une classe de… gaikokujin ! Italien, Russe, Français, etc. Les 9 élèves viennent de pays différents et sont venus au Japon pour des objectifs farfelus : rencontrer des ninjas, devenir chanteuse d’enka, faire des dôjinshi, … Dans ce contexte, la curiosité à la fois très juste et très drôle des étrangers donne l’occasion d’avoir des réponses que les japonais eux-mêmes peuvent avoir du mal à trouver. Pourquoi certains kanji n’ont pas le même sens qu’en chinois, d’où viennent les néologismes des jeunes, pourquoi certains n’utilisent pas le keigo qu’il faudrait, « mais enfin les ‘masu’ et ‘desu’ sont trop froids ! » Bref, exactement tout ce qu’on se demande quand on est un adulte étranger apprenant le japonais !!

Le drama met en scène des réponses très humaines à ces questions théoriques. Pourquoi une même phrase de réponse peut signifier « oui » mais aussi « non » selon le contexte, pourquoi le japonais est si évasif, pourquoi ne pas répondre directement et s’évertuer à être ambigu ? Parce qu’au Japon, on se soucie beaucoup de l’interlocuteur, donc lorsqu’on répond, on fait en sorte de préserver l’harmonie dans la relation. Sô desu ne… On lirait ce propos dans un livre comme on lirait un cliché, mais ce qui est fort avec ce drama, c’est qu’on ressent pleinement l’utilité et l’évidence de cet état d’esprit. Ça devient évident, et c’est même vraiment beau.

« Ichi-go ichi-e », c’est ce qui m’a le plus touché dans ce drama. Outre l’aspect apprentissage, cette histoire montre l’aspect unique de la rencontre de ces personnages, bien que pluri-culturel, parce que pluri-culturel. Tous sont très différents, mais tous aiment le Japon et ont un objectif commun : réussir l’examen tous ensemble. Ce qui m’aura valu de pleurer durant tout le dernier épisode, ce type de lien sans frontière m’émeut beaucoup, c’est juste trop beau ;___; Vraiment, regardez ce drama, je vous le recommande T__T

Dans le dossier d’inscription de l’école où j’irai, une question légitime est posée : « Pourquoi voulez-vous apprendre le japonais ? ». Pour moi, c’est parce que j’aime cette langue, ce pays, cette culture. Je voudrais pouvoir mieux comprendre le Japon et partager cette passion ici, depuis la France, dans le monde, via mes créations. Et vous, puisque vous me lisez, pourquoi voulez-vous apprendre le japonais ?

Pour aller plus loin

Extra

Quels manuels pour apprendre le japonais ?

Ce qui m’occupe avec passion en ce moment — outre l’écriture, l’illustration et l’édition (sans parler de pâtisserie, yoga, musique, lecture, voyage, …) — c’est le japonais ^__^ Cela fait un peu plus d’un an que je suis des cours du soir en groupe et que l’on n’a pas encore atteint le niveau d’un enfant. Alors pour étancher sa soif de savoir à son rythme et approfondir soi-même davantage, direction les librairies ! Voici mes manuels adorés :

「日本語は楽しいです!」C’est souvent ce que je dis à une camarade qui stresse avant d’aller en cours : le japonais est amusant ! Je voudrais apprendre encore plus, et surtout pratiquer plus. それで…。Vivement fin 2012 ^o^!!!!!