[Japon] Tôkyô après Noël – le nouvel an, bilan et photos

J’ai beaucoup entendu qu’il n’y avait rien à faire au Japon lors des fêtes de fin d’année. Ce n’est pas du tout mon avis : je me suis amusée comme nullepart ailleurs en Countdown live et en New year party, j’ai découvert tellement de belles traditions, tous les jours il y avait des restaurants ouverts à Tôkyô et des magasins en pleins soldes monstres ! J’ai pris le temps d’écrire beaucoup d’articles sur ce qui m’a le plus touché, j’espère avoir réussi à partager avec vous ces moments de joie ! Voici les pointeurs vers tous ces articles, ainsi que des photos bonus :

Articles traditions et tourisme

Oshôgatsu, mon nouvel an à Tôkyô dans les traditions japonaises : nengajô, otoshidama, ômisoka, Kôhaku, hatsumôde, takoage, kadomatsu, …
Oshôgatsu, mon nouvel an à Tôkyô dans les traditions japonaises : nengajô, otoshidama, ômisoka, Kôhaku, hatsumôde, takoage, kadomatsu, …
Vue depuis le sommet du Tôkyô Skytree, avec projection sur la vitre de la hauteur à laquelle on est
Coucher de soleil au sommet du Tôkyô Skytree
« Believe » à Sanrio Puroland, le monde de Hello Kitty, My Melody, Jewelpet, …
« Believe » à Sanrio Puroland, le monde de Hello Kitty, My Melody, Jewelpet, …

Articles concert J-music

L'intérieur du stadium pour Ayu
「ayumi hamasaki COUNTDOWN LIVE 2012-2013 A ~WAKE UP~」 au Yoyogi stadium – live report
À l'intérieur du Budôkan
T.M.Revolution「T.M.R. NEW YEAR PARTY ’13 LIVE REVOLUTION」au Nippon Budôkan – live report
Comment bouger lors d’un concert au Japon : pour des concerts anisong, idol, pop ou rock
Comment bouger lors d’un concert au Japon : pour des concerts anisong, idol, pop ou rock

Articles cinéma

Himitsu no Akko-chan: The Movie – une adorable magical girl en live
Himitsu no Akko-chan: The Movie – une adorable magical girl en live
Kamen Rider × Kamen Rider Wizard & Fourze: Movie War Ultimatum – les héros magiciens et astronautes
Kamen Rider × Kamen Rider Wizard & Fourze: Movie War Ultimatum – les héros magiciens et astronautes
Kyô, koi o hajimemasu: The Movie – l’adaptation live d’un shôjo manga
Kyô, koi o hajimemasu: The Movie – l’adaptation live d’un shôjo manga

Articles Nintendo 3DS

Ma 3DS ^o^ 565 Mii croisés en une dizaine de jours à Tôkyô, tranquillement sans forcer
Surechigai (StreetPass) à fond à Tôkyô
Version originale japonaise : Girls mode
Girls mode (La Nouvelle Maison du Style), un jeu développant son sens fashion japonais
S’entraîner au japonais sur 3DS, des jeux vidéos éducatifs et addictifs
S’entraîner au japonais sur 3DS, des jeux vidéos éducatifs et addictifs

Mes photos souvenirs : bonus

Pour aller plus loin

[Japon] Nintendo 3DS – S’entraîner au japonais sur 3DS, des jeux vidéos éducatifs et addictifs

Si j’ai pris une 3DS japonaise plutôt que française, c’est (parce que j’ai toujours fait ça) pour avoir l’occasion de progresser en langue japonaise. J’ai trouvé plusieurs jeux pour s’entraîner en japonais, par chance ce sont principalement des jeux DS donc si vous n’avez qu’une console étrangère ces jeux fonctionneront sans problème.

Pururun! Shizuku-chan aha☆ drill kokugo

Mode principal : mode « sentaku », dans lequel il y a plusieurs thèmes – « moji », « kanji », « kotoba », « bunshô » et pour tout reprendre « matome ». Chaque thème fait progresser avec des exercices confirmant les acquis, en allant de « hajimete » à « osarai », « omakase » et « machigai ». Chaque exercice est ludique et la réponse est approuvée ou révélée au fur et à mesure. À la fin, lors de la note sur 100, Shizuku-chan pleure ou se réjouit de notre résultat et nous donne des autocollants. Le calendrier réel est tamponné dès qu’on accomplit un exercice avec une note élevée.

Le petit plus : les exercices évoluent continuellement selon notre réussite. De plus, ce jeu peut se jouer sans son car tout ce qui est dit est aussi écrit, ce qui est appréciable pour jouer dans les transports par exemple.

Mon avis : le meilleur jeu pour s’entraîner avec des exercices de son niveau, puis un cran au-dessus pour plus de challenge, et ensuite de plus en plus haut (de 1 nensei à 3 nensei). Le calendrier encourage à jouer tous les jours, l’entrain de Shizuku-chan trop mignon est aussi un encouragement à continuer. C’est le jeu auquel je joue le plus et que je recommande ! Il se trouve facilement neuf en magasin (au Japon).

Anpanman to touch de waku waku training

Mode principal : mode « Ohanashi », très amusant. On suit de petites histoires comme un épisode de dessin animé, avec des mini défis faciles qui permettent de voir trois éléments parmi un ensemble (cueillir trois variétés de champignons, mettre un pansement sur les trois parties du corps douloureuses, etc.).

Autre mode intéressant : mode « Training > Challenge shiyô », permet de refaire les mini défis. Un morceau de puzzle est donné en gohôbi, récompense pour chaque réussite, encourageant à faire les autres défis pour compléter l’image.

Le petit plus : chaque jour, Anpanman et Baikinman nous disent un petit mot raccord avec le jour réel. Par exemple, le jour de l’an, Anpanman m’a souhaité la bonne année !

Mon avis : très mignon et amusant. C’est bien pour parcourir du vocabulaire sans douleur. Cependant la durée de vie du jeu est courte et je ne le recommande qu’à ceux qui, comme moi, aiment les univers adorables.

Anpanman to asobo – aiueo kyôshitsu DX

Mode principal : rien. Il y a 3 niveaux de difficulté, tous très bas, dans lesquels il y a un ensemble de mini jeux très lents avec peu d’action à faire.

Autres modes : rien que des mini jeux tout autant anecdotiques.

Mon avis : ennuyant. Aucun défi ni encouragement. Même avec l’univers d’Anpanman, un jeu ennuyant reste ennuyant, je doute que même les bébés puissent s’amuser avec ^^;

Doragana

Mode principal : mode « Mainichi Doragana », avec des exercices variés et un tampon indiquant le nombre de fois passé sur le jeu. Le niveau est vraiment bas, je dirais qu’il vise les tout petits (à partir de 4 ans) qui doivent encore s’entraîner à repasser des formes géométriques pour réussir à écrire ensuite.

Autre mode intéressant : mode « Moji non okeiko > Kanji », pour s’entraîner à tracer dans le bon ordre les traits des kanji. Contient les 80 premiers kanji indispensables (niveau 5 du JLPT).

Mon avis : uniquement intéressant pour ce dernier mode, lorsqu’on débute encore dans les kanji. Pour le reste, ce n’est pas le meilleur jeu pour un adulte francophone qui veut s’entraîner en japonais.

200 mannin no kanken – tokoton kanji nô

Mode principal : série de questions. Seulement à la fin du test, un tableau annonce le nombre de bonnes et fausses réponses.

Le petit plus qui n’en est pas un : la console doit être pivotée à la verticale.

Mon avis : ce jeu n’est pas un jeu, il s’agit d’un examen de connaissance pur et dur. Avec absolument rien pour encourager. Bref, utile sans être sympathique ni pédagogique…

Kanji sonomama rakubiki jiten

Mode principal : dictionnaire de kanji. On trace un ou plusieurs kanji à la suite, cela ouvre à la bonne page le dictionnaire avec plusieurs propositions adjacentes. La description du mot est disponible en japonais ainsi qu’en anglais.

Mon avis : très utile et très bien fait. Ce dictionnaire a pour seul défaut de ne plus être disponible. Par chance, mon chéri me l’a trouvé d’occasion en fouillant bien à Akihabara.

[Japon] Nintendo 3DS – Wagamama fashion Girls mode (La Nouvelle Maison du Style), un jeu développant son sens fashion japonais

Catégorie : Blog+Culture asiatique / Culture geek

Dès que j’ai eu ma 3DS, j’ai voulu un jeu sur la mode japonaise. J’ai aussi pensé à un jeu sur le vin, pour s’entraîner au japonais, etc. Vive le Japon : il y a tout !! Parmi les best-sellers que sont « New Super Mario Bros 2 » et « Super Pokemon Scramble », il y avait LE jeu, celui fait pour moi : « Wagamama fashion Girls mode ».

Devenons un shop owner !

Ce jeu de simulation nous fait commencer un arbeit dans le magasin Lucina. Ce petit boulot permet, sans s’en rendre compte, de suivre un tutorial pour être armé pour la suite : savoir parler aux clients, leur recommander un produit, reconnaître les styles vestimentaires, approvisionner le stock, etc. Tout se passe très naturellement avec un scénario très encourageant et motivant. Il faut dire que le superbe chara design, les graphismes en 3D très réussis, et surtout les expressions typiquement japonaises et follement kawaii des personnages y sont pour beaucoup. Voir le sourire fleurir sur le visage des clientes donne tout suite de la joie ! Cela donne d’ailleurs des happy points dans le jeu, venant remplir une jolie fiole. Une fois que cette dernière est remplie, tout s’évapore en direction de la lune, qui devient un soleil éclatant redistribuant de la joie partout dans la ville. C’est ainsi que les journées passent dans le temps fictif du jeu. Ah~~~ c’est si positif, j’adore !!

japon-nintendo-3DS-girls-mode-arbeit

Ce jeu fait toujours passer de bons moments : même en cas d’erreur de choix, les clients repartent toujours en souriant et en disant que ça leur a fait plaisir d’essayer différents styles. On raccompagne toujours les clients jusqu’à la sortie en faisant une courbette, tout le monde est à la fois très poli et très enjoué dans leur mimique. Un peu de Japon dans sa console, c’est agréable !

Devenons un directeur de magasin charismatique !

japon-nintendo-3DS-girls-mode-marques

Comme notre sens de la mode a décidément fait ses preuves, il nous est offert la possibilité d’ouvrir notre propre magasin ! Ça surgit tellement vite, mais pas de panique car la patronne de Lucina est fréquemment là pour montrer la voie : refonte du magasin intérieur et extérieur, découverte de nouvelles marques, habillage de mannequins en vitrine, … Pour ce dernier point, j’allais écrire « coordination des vêtements du mannequin », mais ce serait une traduction peut-être fausse. Y a-t-il des termes aussi bien définis en français qu’en japonais ? « Coordinate » (ou « Coorde ») est l’art d’associer des items ensemble harmonieusement, parmi lesquels on compte les « inner » (« camisole », « shirts »,…) , « tops » (« knit », « cardigan », …), « outer » (« vest », « coat », « jacket », …), pantalons, jupes, « onepiece » (robes), gants, sacs, chapeaux, lunettes, écharpes, colliers, chaussettes, « legwarmer » et chaussures.

Apprécions un happy life !

L’élégance s’apprécie également sur soi-même ! Les marques nous font parvenir des samples que l’on peut porter, un salon de beauté propose des styles variés de maquillage comprenant les pupilles, et un salon de coiffure permet d’avoir la coupe désirée ainsi que les couleurs les plus diverses, en ton sur ton, tie and dye ou mèches. Chaque salon a aussi son « artist », capable de proposer les dernières tendances. Un joli look permet non seulement d’avoir des happy points, mais aussi d’être remarqué dans la rue par des photographes de magazines. Les clients aussi prêtent attention à la manière dont la patronne s’habille. S’octroyer un joli « coordinate » est à la fois professionnel et plaisir !

japon-nintendo-3DS-girls-mode-oshare

Ladies fashion item catalog

japon-nintendo-3DS-girls-mode-ladies-styles

Le nombre de marques féminines virtuelles, que l’on découvrira au fur et à mesure de sa maîtrise des styles déjà acquis, est vraiment élevé. Chaque marque ayant un catalogue de pièces très fourni, le jeu propose 12 000 items, sans compter les « special collabo » de marques réelles téléchargeables ! Les 18 marques de base du jeu permettent de manier les styles suivants : « girly », « hime gal », « lolita » (mes préférés ^^), « preppy », « pop », « feminine », « celeb », « rock », « cool », « gothic lolita », « ethnic », « asian ». Ces marques sont virtuelles mais on devine l’inspiration (« BiscMary » ressemble au style d’Angelic pretty, « Double U » est aussi basique qu’Uniqlo, etc.). Bien sûr, ce serait trop simple si chaque marque ne possédait que des pièces d’un seul style. Des majorités se dégagent mais ce n’est pas absolu, de sorte que créer un « coordinate » qui fonctionne relève vraiment de la connaissance des goûts du client et de la reconnaissance du style de chaque item.

Mens fashion item catalog

japon-nintendo-3DS-girls-mode-mens-styles

Les hommes ont droit à deux marques virtuelles de style « basic » et « casual ». Avec ce jeu, je découvre que c’est très amusant d’habiller les hommes aussi ^o^ Du coup je suis en plein relooking de mon chéri, le pauvre n’est pas encore prêt à passer du basic à casual, il va falloir y aller doucement, comme avec les clients du jeu ^_____^

Mon avis

C’est exactement le jeu dont je rêvais ! Ludique et pédagogique, plaisant et positif, sur la mode et surtout la mode japonaise !! Car, je ne comprends pas pourquoi le prêt-à-porter de France est devenue si basique, mais au Japon il se permet la dentelle, le rose, les accessoires détaillés et créatifs sans que ce ne soit raillé. Chaque vêtement est vraiment joli, le choix est faramineux, les possibilités du jeu sont immenses ! Et la durée de vie du jeu me paraît longue à souhait, je ne suis pas encore arrivée au bout de l’art de cette mode japonaise, car en plus de gérer sa boutique de vêtement, il y a aussi la participation à des concours, les after à l’hôtel, les vidéos de mode sur l’internet de son téléphone virtuel. Et aussi les boutiques des autres joueuses que l’on croise en StreetPass et sur le véritable internet !! Ces rencontres permettent de débloquer des sweets shop où manger des nouvelles pâtisseries et être toujours plus happy !

japon-nintendo-3DS-girls-mode-contest
japon-nintendo-3DS-girls-mode-2

Vraiment, ce jeu est adorable ! Je me demande bien ce que donne les versions traduites, je suis un peu perplexe rien qu’en voyant les variations de jaquette… En tout cas, en version originale japonaise, je vous le recommande plus que chaudement !!

Pour aller plus loin

[Japon] Nintendo 3DS – Surechigai (StreetPass) à fond à Tôkyô

Quelque chose d’irrésistible s’est produit en passant la fin de l’année à Tôkyô : l’appel de la 3DS. Pourtant je n’ai jamais eu de console portable et je n’aime pas le casual gaming. C’était avant de voir tout le monde en avoir et s’amuser partout, dans le métro, dans les files d’attente, dans les nombreuses Nintendo zone, … En plein boom « Tobidase Dôbutsu no mori », un monde fou achetait sa 3DS avant le nouvel an, moi y compris ^.^

« Surechigai Mii hiroba » (« Place Mii StreetPass »)

Mon Mii ^_^
Mon Mii ^_^

Ce qui est fort à Tôkyô, c’est qu’en allant juste au conbini et en prenant le métro, la 3DS a croisé plein d’autre Mii ! Lorsque j’ai compris que ces rencontres permettaient de s’échanger des pièces de puzzle et de faire combattre les autres Mii pour obtenir des chapeaux pour son Mii, j’ai StreetPassé 100 personnes en une journée ^o^ La notion de partage avec d’autres joueurs est le petit plus qui m’amuse beaucoup ^__^

« Surechigai densetsu » (« Mii en péril »)

Ma 3DS ^o^ 565 Mii croisés en une dizaine de jours à Tôkyô, tranquillement sans forcer
Ma 3DS ^o^ 565 Mii croisés tranquillement

Au début, je prenais ce mini RPG pour une petite démo pour enfants. Mais en avançant, j’ai vu qu’il y avait un peu de stratégie quand même, selon la couleur de chemise des Mii croisés, et le level-up des Mii rencontrés plusieurs fois. Ça a ajouté le petit piment qu’il fallait : j’ai fini 2 fois « Surechigai densetsu », ce qui a débloqué « Surechigai densetsu II » ^o^ Mais, alors que j’ai bien avancé, je suis rentrée en France et depuis… ZÉRO StreetPass O_____O;;;

« Tobidase Dôbutsu no mori » (« Animal crossing »)

Mon kagami mochi !
Mon kagami mochi !

C’est grâce au Surechigai que j’ai remarqué ce jeu : une grande majorité de joueurs l’avait en tant que dernière application lancée ! Moi qui n’aime pas la perte de temps du casual gaming, j’aime encore moins les jeux de simulation de vie. C’était avant de savoir qu’on pouvait visiter le village des Mii amis ^o^! Comme chaque village a sa propre vie, ses propres fruits et autres spécificités, aller dans le village d’autres permet de s’échanger des éléments. Mon village n’a que des cerises aux arbres par exemple, j’ai récupéré d’autres fruits chez des amis pour les planter chez moi. Encore une fois, ce partage est amusant comme tout ! Il est aussi possible d’aller sur un resort island tous ensemble et de faire des mini-jeux collaboratifs, de quoi partager de bons moments dans cet univers tout mignon !

Special events et download soft

Les explications en Nintendo zone pour télécharger des bonus sur sa 3DS !
Les explications en Nintendo zone pour télécharger des bonus sur sa 3DS !

Le plus drôle, c’est bien de croiser l’univers du jeu vidéo avec le monde réel ! Pour le nouvel an, Nintendo a envoyé un courrier avec en cadeau un kagami mochi pour sa maison dans « Tobidase Dôbutsu no mori » ! Pour le même jeu, un event 7-eleven a eu lieu : il s’agissait d’aller dans n’importe quel véritable conbini 7-eleven pour en obtenir l’enseigne en cadeau dans le jeu. Encore plus fort : une collaboration spéciale entre les vraies marques Liz Lisa (que je porte tous les jours !), Baby the stars shrine bright (une marque phare pour les Lolita) et le jeu « Girls mode » permettait de télécharger des vêtements exclusifs. Le tout utilisable à l’envie dans le jeu, évidemment ! J’adore, j’adore !! Mais je me demande si je pourrais bénéficier d’un peu de tout ça depuis la France désormais T__T

 

Avez-vous une 3DS étrangère ? (je veux dire non-japonaise) Comment jouez-vous ? Est-ce que cette dimension Surechigai et réalité agrémente vos habitudes de jeu ? Ou est-ce que vous utilisez votre 3DS comme une console de base pour jouer tout seul ?