[Film, Japon, Romance] Hidamari no kanojo, une romance purement japonaise : pure, merveilleuse, la meilleure

Catégorie : Blog+Culture asiatique > Drama & films

Regarder ce film, c’est… réveiller son coeur. Je suis tellement enthousiasmée par cette histoire, c’est plus qu’un coup de coeur, plus que le placer au rang de culte, c’est juste indispensable *__* Je vous le recommande, vous le prescris, vous ordonne de le voir !!!

hidamari-no-kanojo-intro

Une romance à l’allure classique

C’est si japonais : retrouver une fois adulte son amour de lycée, celle qu’on a protégé d’ijime malgré sa propre timidité, une histoire de jeunesse qui a son climax par un baiser de lèvres effleurées. C’est la première lecture que la réalisation – que je qualifierais a posteriori de vraiment émotionnellement intelligente – nous porte à croire. Kôsuke, le héros, surmonte à grand effort son tempérament en retrait pour se laisser entraîner par le charme très nature de Mao, l’héroïne.

hidamari-no-kanojo-1

Un tableau musical du bonheur

Après autant de retenue, le couple peut enfin s’épanouir en tant que tel. Le film devient alors une ode au bonheur qui sonne irrésistiblement juste ! Chaque moment partagé, chaque petite anecdote du passé, chaque envie pour le futur est rempli d’une atmosphère couleur coucher de soleil. C’est juste d’une beauté et d’une pure fraîcheur.

hidamari-no-kanojo-2

Une profondeur fantastique

Mais, il y a forcément un mais. Quoi donc ? Une famille qui refuse ? Un héros salaud d’hésitation ? Une maladie incurable ? Des ESPers ? Classique, une allure classique disais-je. Les touches de flashbacks tout en avançant dans le quotidien du couple nous perdent. Et je ne vous spoilerais pas, car le chemin de la vérité derrière les sourires lourds de sincérité fait partie de la force de l’histoire !

hidamari-no-kanojo-3

Arashi, Nodame Cantabile et les Beach Boys

En plus d’une histoire fabuleuse et d’une réalisation efficace, le cast est exceptionnel ! Jun Matsumoto transmet incroyablement le moindre sentiment d’un homme envers sa bien-aimée. Juri Ueno est tellement vraie dans son émerveillement excentrique et ses réactions sans faux-semblants. Tous les deux sont des Roméo et Amélie Poulain incarnés *_* Pour donner le rythme dynamique et rêveur à la fois, la chanson “Wouldn’t it be nice” fait sens. Ce film a tout pour lui !!

hidamari-no-kanojo-cast

Cette romance me réconcilie avec la romance

On a nos périodes, liés à notre propre histoire, notre évolution dans la vie. J’ai été si fan et je suis revenue des contes magiques inactifs, du shôjo manga aux atermoiements, du jôsei manga corporellement cru, des films d’auteurs sans morale, bref je pensais être devenue indifférente aux histoires d’amour. Voir Atarashii kutsu o kawanakucha (I have to buy new shoes) m’avait paru culturellement intéressant de contemplativité, sans que ça ne me plaise plus que ça. J’ai adoré Hidamari no kanojo, qu’on ne peut décrire autrement que par pure romance ! Pure car intense, pure car splendide *o*

Ce film se fonde sur le roman du même nom, best-seller de Osamu Koshigaya. J’ai hâte d’atteindre un meilleur niveau en japonais pour pouvoir le lire ! Et aussi, ça me donne envie de retourner à Enoshima ! Dire que les décorations grandioses sur les marches de Diver city bordées par les illuminations étaient dédiées à ce film ! Tout ce qui en est vraiment beau ^__^

Pour aller plus loin

  • Titre : 陽だまりの彼女 (Hidamari no kanojo) (Girl In The Sunny Place)
  • Date de sortie : 12 octobre 2013
  • Site web officiel
  • Trailer :