Tôkyô – a-nation musicweek ANISON GENERATION 2012 – mon live report


Un concert d’été géant, un concert d’anime song, un concert a-nation organisé par Avex, un concert au Japon au coeur de Tôkyô au Yoyogi National stadium… Chaque partie est un de mes rêves, et le tout est le concert dont je reviens : a-nation musicweek ANISON GENERATION !! 4h30 de concert non-stop, en enchaînant les génériques d’Accel world, Macross Frontier, etc., et cela avec les super stars anisong du moment dont KOTOKO, Megumi Nakajima et même la grande May’n !! C’est le meilleur concert que j’ai jamais vu, le stadium s’est entouré d’un énorme Resort area très animé, l’organisation est irréprochable, le public japonais sait vraiment s’amuser et montrer son amour aux artistes, et les artistes mettent une ambiance incroyable !

Ouverture : KOTOKO

Ça commence fort dès le début, KOTOKO arrive et enflamme le public avec « Light My Fire » (Shakugan no Shana III – FINAL –) ! Avec ses chansons dynamiques et sa voix naturellement chevrotante et haut perchée, son charme est irrésistible et donne la pêche immédiatement. Dès ce moment, le public vibre à l’unisson avec la musique, l’harmonie des glowsticks est véritablement impressionnante et c’est une joie incroyable de participer à la fête !! Pour clore sa demi-heure de prestation en beauté, KOTOKO annonce « →unfinished→ » (Accel world), le public entier s’enthousiasme, c’est un immense succès !

La plus mignonne : Megumi Nakajima

Je ne pouvais pas y croire, elle était là, ornée d’une composition florale blanche sur la chevelure, avec sa voix purement angélique. Megumi Nakajima n’a pas besoin de se présenter, le public la connait si bien et se laisse emporter par ses adorables chansons. « TRY UNITE! », « Hello! » (Rinne no Lagrange), et même son tout nouveau single sorti cette semaine « Marble » (Rinne no Lagrange saison 2), mais pour finir en apothéose il fallait du Macross Frontier. Toute la salle s’exclame : « Kira☆ » durant un très beau final avec « Seikan hikô » !

Les bonnes surprises : ALTIMA, fripSide, …


Un tel concert, réunissant beaucoup de participants, est aussi l’occasion de découvrir et d’aimer de nouveaux artistes. J’avais écouté le nouveau générique d’Accel world « Burst the gravity » sans être trop convaincue, mais le voir en live m’a conquise, car ALTIMA emmène le public dans sa musique ! Après avoir tous chanté ensemble : « Cyber ! Cybeeer ! », ils nous font s’écrier en coeur : « Burst link !! ». Et tous unis, nous avons poursuivi le marathon de chansons d’anime, jusqu’à découvrir mon autre coup de coeur, fridSide. Parmi les artistes venus en guest pour interpréter seulement 1 ou 2 titres, j’ai aussi beaucoup aimé Little blue box.

Un peu en trop : ayami, EGOIST, …

Les artistes se succèdent à une vitesse folle, à peine le temps de passer le jingle annonçant les participants qu’un nouvel artiste arrive. Cela dit, il y a eu un creux au bout de la 3ème heure, avec trop de bande-annonces d’anime étrangement mis en avant. Muv-Luv Alternative: Total Eclipse a mis une ambiance apocalyptique, suivi d’un speech dépressif d’une artiste virtuelle : EGOIST. L’animation m’a parut moins convaincante que pour Hatsune Miku, et quel manque d’enthousiasme dans ce personnage… Beaucoup de monde attend en s’étant assis, je suis exténuée des 4 heures de concert, je peux tout juste encore lever mon uchiwa lumineux à l’apparition du nom de May’n lors du jingle de tous les participants. C’est le cas de beaucoup dans le public : on attend notre diva d’anisong préférée.

Clôture : May’n

Obscurité totale. D’un seul coup, plein feux sur un char sur lequel May’n lance les premières notes de « Kimi shinita mô koto nakare » (Shangri-La). Avec cette chanson entraînante, le char fait le tour du stadium, permettant à tous de voir de près le sourire radieux de May’n, habillée comme à son habitude d’une tunique et d’un micro-short brillants. May’n est vraiment une super star équivalente à Ayumi Hamasaki pour le domaine de l’anisong, habituellement c’est Ayu qui clôt a-nation sur son char géant (ce sera sûrement le cas cette année aussi durant le gigantesque a-nation stadium fes.) Le public s’est réveillé d’un coup et agite des glowsticks couleur de feu ! La suite est encore meilleure, car nous avons droit à « Diamond crevasse » (Macross Frontier), et la balade fait son effet. Tous émus, nous accueillons le dynamisme terrible de « Brain diver » (Phi Brain: Kami no puzzle). C’est déjà l’ultime chanson, et c’est avec « Chase the world » (Accel world) que l’on utilise nos dernières forces pour manifester notre joie. Dernières notes, une dernière pose de diva pour May’n, et lancer de rubans dans toute la salle. Quel bouquet final splendide !!

ANISON GENERATION Line up

ABCHO, ALI PROJECT, ALTIMA, ayami, EGOIST, fripSide, KOTOKO, Minami Kuribayashi, Little blue box, Megumi Nakajima, May’n, PERSONA4 MUSIC BAND, …

a-nation musicweek Charge ► Go! Weider in Jelly

Qu’est-ce que cet événement au fait ?

Depuis quelques années, les retransmissions de concerts d’été japonais et moi, c’est une histoire d’amour : les blu-ray de concerts d’anisong – tels qu’Animelo summer live ou Animax music, les DVD d’a-nation – le concert des artistes d’Avex dont ma chère Ayu, … Cette année, pour la première fois, avec la volonté d’union des artistes et du public à travers l’Asie, a-nation s’entoure d’autres artistes pour des concerts thématiques : OTO_MATSURI, BAND NATION, ANISON GENERATION, Asia Progress M, IDOL NATION, ROCK NATION. Parmi les artistes, des stars telles qu’AKB48 ou VAMPS répondent présents ! Cet a-nation musicweek, ayant lieu simultanément dans plusieurs salles et scènes en plein air en plus du Yoyogi stadium, précède l’imposant concert des stars d’Avex, désormais nommé a-nation stadium fes.

Comment ça se passe ?

En mai, dès l’annonce de cette première édition d’a-nation musicweek (que j’ai vu passer en fan attentive d’Avex), j’ai tenté depuis la France la loterie de pré-ventes sans trop y croire. Et j’ai gagné ^o^!! Après avoir vu mon compte bancaire diminué (sachez que les japonais gardent l’ordre de paiement plusieurs mois), munie du mail de confirmation et de mon passeport, je retire mon ticket d’entrée le jour même. Notez qu’autrement, des tickets sont disponibles via ticket-pia (7-eleven) mais que ça a été vite sold-out. Ensuite, ne reste qu’à y aller et vivre à fond ce rêve incroyable !!! Le Yoyogi stadium est vraiment bien fait, une architecture magnifique, des places optimisées pour que tout le monde ait une superbe vue, 3 scènes, 9 écrans géants, la climatisation et le son parfaits et même des toilettes à siège chauffant.

Mes photos souvenirs

musicweek resort entrée

plan du resort area

Yoyogi National stadium

petite faute marrante

si vaste qu’il faut des panneaux

dans le stadium

sortie du concert, il fait nuit !

Rosalys trop contente !

J’ai plusieurs autres concerts de prévus, je ne réalise pas encore ce que je vis *_* Est-ce que parmi vous ça vous parle ? Bientôt, d’autres live reports ^o^!