Macross F ~ Sayonara no Tsubasa ~ 2nd film : le grand final d’une série légendaire

“Macross F ~ Sayonara no Tsubasa ~” est le film clôturant la réécriture de la série en deux films. La dernière pierre à l’édifice, les ultimes moments dans l’univers de Macross Frontier. Je n’avais pas envie de dire lui dire au revoir, j’aime tellement chaque illustration de Risa Ebata, chaque chanson composée par Yôko Kanno, chantée par May’n pour la grande Sheryl Nome, chaque scène de bataille spatiale sur fond de concert galactique superbement animé, … J’aime tellement tout, alors je refusais de voir ce film. Mais on m’y a poussé et… pendant 2 heures, j’en ai pris plein les yeux et plein le coeur *o* Ce grand final est plus que digne de la légende, je me dis qu’il n’y aura pas d’autre univers qui réunira autant de détails que j’adore ;____;

Dénouement dans l’accomplissement

Le plus fort dans ce film, c’est que l’histoire est incroyablement bien écrite (pardonnez mes superlatifs, je ne m’en remets pas !). La série animée démarrait très fort, et a subi un énorme creux, pour finir au top mais sans résoudre nombre de points. Comme si les scénaristes de génie qui avaient initié la série avaient dû passer le relai et avaient récupéré la série dans un état impossible. Ce film, c’est comme si c’était d’un bout à l’autre ces scénaristes qui l’avaient pris en main. Dans un rythme effréné, on enchaîne action & concert, mystère sur le pouvoir des chants & interrogations sur l’humanité de l’espèce Vajra, intrigue de guerre & intrigue amoureuse. De vraies questions sont posées sans qu’on puisse deviner la suite des événements, j’ai trop pleuré quand Sheryl regarde une dernière fois Alto et pousse Ranka dans ses bras avant de se faire aspirer par le vide spatial ;;;_;;; Toute intrigue, ainsi que le passé et le présent de chaque personnage, trouve sa réponse profonde et pleine de perspectives. Alto est le personnage qui s’accomplit de la plus belle manière : il avait été traité comme une princesse sans saveur dans la série, ici il devient celui qui a inspiré la grande force de Sheryl, celui qui rayonnait déjà et qui comprend qu’il peut à nouveau danser dans les airs. Pourquoi voulait-il tant voler ? Désormais, il peut le dire avec le sourire.

Fées galactiques

Les scènes de concert sont sublimes : artistiquement créatives tout en suivant de près les lyrics, visuellement grandioses avec des effets futuristes presque magiques, et fantastiquement prenantes avec l’ambiance du public très audible et très actif avec leur glowstick ! Ranka est devenue une super star, la petite Cendrillon à la voix pouvant émouvoir les Vajra, et ses concerts sont devenus énormes tout en conservant sa candeur. Quant aux concerts de Sheryl, c’est à tomber *__* Parce que Sheryl est un grand personnage, elle est à la fois le prince vaillant et la belle en robe blanche, elle est celle qui n’hésite pas à sauver sa rivale au péril de sa vie et celle qui utilisera son dernier souffle pour aider l’ultime bataille en secouant la galaxie de sa voix. Alors chaque fois qu’elle prend le micro, c’est avec une intensité scénaristiquement dramatique et le vibrato émouvant de May’n, c’est surpuissant !! D’ailleurs, je reparlerai de May’n si j’obtiens bien le sésame pour son prochain concert à Paris ^o^

Sayônara

Macross Frontier est bel et bien fini ;___; Depuis Janvier 2012, le site officiel de Macross a annoncé le site web dédié au projet pour le 30ème anniversaire de la licence. Alors avant de passer à autre chose, il me reste à voir enfin le blu-ray de l’ultime concert live “Macross F Super Dimensional Super Live Cosmic Nyaan” avec Megumi Nakajima, May’n, Yôko Kanno et son orchestre. Et de votre côté n’hésitez pas à revivre ou découvrir Macross Frontier via ses deux films !