Réseaux sociaux – se recentrer sur soi-même, une identité virtuelle unique

Les réseaux sociaux évoluent au gré des besoins des personnes, et moi j’aime évoluer au rythme des évolutions (sans doute trop rapidement parfois ^o^). Cette fois-ci, la décision est simple : je partage mes créations en tant que moi-même. Avec juste mon profil personnel et en public. Que ce soit sur facebook, twitter ou Google+. Ça revient à exactement ce que j’ai toujours fait sur mon blog et sur mon site web : je suis moi-même, et si ce que je fais vous plaît, n’hésitez pas à continuer de suivre ^__^

Facebook page vers facebook profil

En février 2011, facebook donnait des droits humains aux pages business, ce qui a permis de considérer une page artiste comme représentant l’artiste même. J’avais donc détruit mon profil au profit de ma page. En septembre 2011, facebook fait machine arrière et annonce lors du f8 l’ajout d’abonnement aux profils ainsi que Timeline. Parallèlement les apps personnalisant les pages ne sont plus autorisées. L’avantage est clairement redonné aux profils, et de toute façon la seule chose qui me gênait dans le concept du profil est “l’amitié”, concept complètement amélioré grâce aux nouveaux abonnements ! Il me fallait juste une excuse pour détruire ma page de 4000 fans au profit de mon profil à 0 ami 0 abonnement, et cette excuse, c’est Google+ :

Google+ profil et pas de Google+ page

Cette semaine, Google a déployé beaucoup d’évolutions importantes pour Google+, et surtout pour Google+ impactant tous les produits Google, notamment son moteur de recherche ! La grande nouveauté est le lancement des pages business. Énormément de pages sont nées instantanément, et bien sûr l’éclosion de pages artistes ne s’est pas fait attendre. Plus besoin de profil “Madonna .” avec un nom de famille douteux, désormais il peut y avoir une page “Coldplay” sans violation du règlement de Google. D’accord pour les stars, dont la page sera gérée par leur maison de disque, ou leur manager, ou que sais-je. Mais lorsqu’on est un humble artiste partageant soi-même ses créations ? Cette fois, pas l’erreur schizo de facebook : je ne créé pas de page car je veux continuer d’échanger en tant que personne dans cette communauté ouverte et respectueuse ^__^

La décision est logique, alors il faut l’appliquer partout impactant son identité virtuelle ! Donc sur facebook, il n’y a plus qu’à réparer l’erreur (Sauf que facebook n’a toujours pas déployé Timeline à tous et que personne n’a compris le concept d’abonnement ^o^;;;;; J’ai reçu plein de demandes d’amitié sur mon profil suite à l’annonce de l’extinction de ma page, méeuuuuh ^^; )

Beaucoup de moyens de communication, une identité unique et une seule source de référence

Comment faire avec un site web, un blog, facebook, twitter, Google+ et plus à gérer ? Je croyais que les plugins étaient de bonnes solutions : émettre principalement sur son blog, avoir les plugins auto-publiant du blog vers les réseaux. Mais ces posts automatiques sont sans âme, l’algorithme mystère de facebook dé-priorise ces posts dans l’affichage de flux, et la miniature est trop petite, le texte d’aperçu insignifiant. Depuis peu, j’applique une autre manière de faire : j’émets toujours en premier sur mon site, puis sur mon blog, ensuite je créé une grande image qui résume tout et je la publie sur les réseaux avec un lien vers mon site ou blog. C’est contraignant, mais en s’organisant bien, ça permet de poster des choses plus visuelles et adaptées à chaque plateforme, tout en gardant une unique source de référence.

Voilà, c’est comme ça que je fais, je ne sais pas si ça intéresse qui que ce soit ^o^ Comme j’écris à chaque révolution qui m’enthousiasme, je ne pouvais passer à côté de celle-ci même si elle paraît moins bruyante.