May’n – Main stage & Live house in Japan expo Paris

Cette année, Japan expo n’a pas nommé d’invité d’honneur J-music, mais dans mon cœur May’n méritait pleinement le titre de super star jpop/ani-song du festival 2011 ! C’est d’ailleurs en totale fan de May’n que j’ai vécu cette édition passionnante !!

Pour la chanteuse, le festival démarre par un mini-showcase au Main stage de Japan expo, la salle de spectacle d’une capacité de 15000 personnes. Pour moi, il a démarré aux aurores dans le train afin d’arriver le plus tôt possible, pour courir au tirage au sort de la séance d’autographes de May’n. C’est heureuse comme tout d’avoir tiré un bon gagnant que je me place tout près de l’avancée de la scène du Main stage. Et la musique démarre sans attendre avec les titres phares « Iteza☆gogo kuji Don’t be late » et « Diamond crevasse » ! Le Main stage n’est pas une salle dédiée aux concerts, aussi tout le monde est assis et presque personne ne lève les bras avec la musique. Mais en grande fan, c’est avec un glowstick que je bas la mesure en rythme avec May’n et ses 4 danseurs ^o^

Ce très court avant-goût du concert qu’elle donnera en fin de festival aura eu le mérite de faire connaître l’artiste auprès d’un large public de curieux. Tout de suite après, elle donne une séance d’autographes où énormément de monde est au rendez-vous. Je suis dans les 3 premiers de la longue file d’attente, et en discutant avec mes voisins et au dire du staff, je me suis rendue compte que beaucoup ne connaissaient pas du tout May’n mais avaient acheté ses albums le jour même ! Je trouve ça formidable que davantage de personnes découvrent son travail, elle le mérite !! Précisons que ni les albums ni les singles de May’n n’étaient vendus au J.E. shop, ce nouveau public a dû fouiller les boutiques de J-music du salon, qui ont été dévalisées dès ce premier jour de festival. Des fans de Macross Frontier étaient également là, pour certains en cosplay de Sheryl Nome.

Séance d’autographes. Je ne sais pas trop quelle importance cela revêt pour les autres personnes qui attendaient, mais pour moi c’était un moment spécial pour lui dire que j’écoute ses chansons depuis des années, et que sa musique m’inspire #^.^# Elle a été adorable et m’a remercié très mignonnement. Je me suis fait dédicacer son dernier album que j’avais acheté en import, pour info vous pouvez vous procurer ses CD et DVD chez cdjapan, ou encore tout récemment sur iTunes !

3 jours plus tard, le dernier jour du festival, le jour où elle donne un showcase d’une heure au J.E. Live house. C’est bien pour elle que je brave tout ce que la jeune femme discrète que je suis ne ferait pas en temps normal : prendre dans les oreilles un concert de Heavy metal au préalable, pour se faufiler dans la fosse serrée comme une sardine. Le résultat est là : je suis dans les premiers rangs devant le centre de la scène ! L’ambiance est très bonne, j’étais entourée de fans japonais, espagnols, je ne sais pas trop quelle autre provenance, c’était vraiment un public international. J’ai toujours voulu manier les glowsticks comme les japonais, et grâce à mes voisins j’ai compris les arcanes de l’art du glowstick : en rythme avec la batterie, en hauteur lors de pointes chantées, en lente remontée lors des ballades. Ça n’a l’air de rien mais c’est super fun de montrer à l’artiste qu’on aime ses chansons avec des lumières !

May’n nous a gratifié d’une setlist très appropriée pour une première venue en Europe : ses principaux titres de Macross Frontier d’une part, ses nouvelles chansons d’autre part. Depuis « Northern cross » en passant par les irrésistibles « Lion » et « Universal bunny », jusqu’à « Scarlet ballet » et « Phonic nation ». Quelques mots en français, d’autres dans un anglais très fluide, et toujours avec un sourire craquant, May’n nous a exprimé ses sentiments très touchants : après avoir chanté dans plusieurs pays, elle a remarqué que tout le monde a en commun le sourire ^__^ Quelque soit le pays et la culture, d’après elle « music can unite the world as one » ! Pour rappel, le nom de sa dernière tournée en date est « UNITE!! »

La chanteuse quitte la scène, et quitte donc son public européen, avec pour derniers mots : « We are all under the same sky ». Après un concert si enthousiasmant et un discours si gentil, nous ne voulons pas la quitter si vite, nous demandons un rappel ! « Encore ! Encore ! » C’est dans une ultime communion que le public (ou du moins, moi et mes voisins ^o^) appelle May’n durant 10 bonnes minutes je crois. Une voix nous somme de quitter la salle qui fermera derrière nous, c’est aussi la fin de ces 4 jours de Japan expo. Du début à la fin, j’aurais eu beaucoup de chance, j’ai pu apprécier la venue d’une de mes chanteuses favorites dans des conditions fantastiques en tant que pure fan. Je suis vraiment heureuse d’avoir vécu si intensément ces grands moments de passion, merci Japan expo, merci May’n d’être venue spécialement en France !