Ayu – Rock’n’Roll Circus Tour FINAL ~7days Special~

Je suis fan des concerts d’ayumi hamasaki depuis le concert ARENA TOUR 2005 ~MY STORY~, et depuis j’ai acquis une décennie de concerts d’Ayu en DVD comme des trésors ! Si ce n’est pas votre cas, un DVD de compilation des chansons de ses concerts vient de sortir : A 50 SINGLES ~LIVE SELECTION~ Il permet d’explorer les mises en scène au fil des années, la beauté grandissante des costumes, la voix de moins en moins aiguë d’Ayu, son maquillage de plus en plus présent, etc.

Mais si j’en parle aujourd’hui, c’est pour un coup de projecteur sur le DVD de son dernier concert : Rock’n’Roll Circus Tour FINAL ~7days Special~ est LE meilleur concert qu’elle ait jamais fait, d’une cohérence et d’une émotion passionnante *___*

Là où le concert MY STORY confirmait que j’adorais l’album du même nom, le concert Rock’n’Roll Circus réussit à me faire aimer l’album éponyme que je n’aimais pas. Cette prouesse est due à une maîtrise impressionnante des univers dépeints lors du spectacle. Il ne s’agit plus de tableaux juxtaposés, mais véritablement d’histoires racontées par la danse et par des chansons bien choisies. Avec bien sûr une mise en scène époustouflante et un jeu plus qu’émouvant d’Ayu et ses danseurs !

Le public est d’ailleurs très réactif et hurle à tout rompre au démarrage de Microphone ou Lady Dynamite, créant un enthousiasme qui ne peut que nous envahir derrière notre petit écran ! BALLAD nous est conté tel Roméo et Juliette, aussi magnifique que poignant. Et c’est de toute beauté qu’Ayu nous apparaît en robe de mariée dont la traîne fait toute la largeur de la salle de spectacle, sur le titre où l’acteur jouant son mari est devenu son véritable mari : Virgin Road. L’émotion est à son comble à l’ultime chanson de l’Encore, sur une reprise de “SEVEN DAYS WAR”. Ayu chante en ravalant ses sanglots, ses danseurs versent des larmes tout en souriant, franchement chaque fois je retiens mes larmes ;__; Pour une fois, Ayu ne demandera pas le silence pour son “Arigatô gozaimashita” sans micro, c’est sur la musique tonitruante de cette dernière chanson que le rideau cirquesque descend, nous laissant sur une sensation d’apogée communicative.

Mon rêve depuis des années est de retourner au Japon, et, cette fois, d’aller à un concert d’Ayu. Un Arena tour de préférence, pourquoi pas un Countdown live, même un A-nation m’irait. Figurez-vous que c’était au programme pour 2011 ! Jusqu’à ce que survienne les catastrophes naturelles en mars dernier. J’ai quand même envie d’y aller, je veux être au Japon au moment où il a besoin qu’on lui montre qu’on l’aime. En tout cas, les concerts changent, les dates se décalent, et la musique se met au service de messages d’espoir. Le grand concert d’Avex, où Ayu participera évidemment, se nomme cette année a-nation 10th Anniversary for Life Charge ▶ Go! Weider in Jelly. Mais surtout, la tournée d’Ayu ARENA TOUR 2011 A ~HOTEL Love songs~ se nomme désormais ~POWER of MUSIC~ 2011 A. Une tournée définitivement à ne pas manquer !