Réseaux sociaux – se recentrer malgré la démultiplication d’identités

Autrefois, surfer sur le web, c’était baigner dans la liberté. Être internaute, c’était être (presque) anonyme. Aujourd’hui, pour suivre les grandes vagues, chacun s’est créé son compte sur les multiples réseaux, chacun met donc à disposition son profil multiplié par autant de cercles qu’il a envie de fréquenter. Outre l’effet dévoreur de temps libre que cela implique, il y a de quoi s’y perdre !

J’avais entamé ce qui est restructuration pour centrer toutes mes illustrations sur mon site. J’avais auparavant décidé de centrer tout ce qui est réseau social sur facebook. Or il me restait un élément de schizophrénie à éradiquer : la double utilisation du profil et de la page facebook. Ce qui est beau, c’est que c’est facebook lui-même qui m’aura apporté la solution, via les améliorations mises en place depuis hier ^o^ En fait je tenais les propos suivant à une amie qui hésitait à renommer sa page en son nom d’artiste (car je parle bien de page pour utilisation artistique individuelle) :

En permettant aux pages de commenter, je trouve que les pages deviennent des êtres pensants plus que des bots. Du coup je trouve ça logique que les pages représentant des personnes deviennent les personnes.

C’était alors évident : le profil de l’artiste n’est plus utile puisque la page de l’artiste devient l’artiste ! (C’en serait presque métaphysique si ce n’était pas si bête ^o^) Ainsi, dorénavant, sur feu mon profil, il ne reste plus que cet affichage :

Ça fait tout drôle de le fermer, car j’ai mon profil facebook depuis 2007 pour y partager mes travaux en illustration. J’y ai mis plein de choses et surtout fait de belles rencontres, notamment des propositions de publications et d’expositions m’ont été faites par ce site. Cependant, une fois arrivée au nombre maximal d’amis en 2010, je voyais bien que je n’arrivais pas à suivre les 5000 personnes comme le ferait un ami qui soit vrai… C’est donc sans regret qu’à présent mon profil a 0 “ami”, que j’interagis avec d’autres artistes que j’aime en tant qu’artiste, et que je partage mon travail uniquement pour ceux qui aiment ce que je fais, sur ma page artiste :

Oui, tout ce fromage pour juste ça ! Promis, mon prochain article sera illustré, fleuri et plein de vraies bonnes nouvelles ^o^!!