Vieux souvenirs – Naoko Takeuchi – Le club SailorMoon Glénat 1998

J’avais dit que je ne remonterais pas plus loin que le vieux souvenir MangaVoraces, mais ce serait oublier LE souvenir, celui par quoi tout a commencé !

Le club SailorMoon des éditions Glénat est né dans les pages du magazine Kameha, puis dans les pages finales du manga SailorMoon, à la formidable initiative d’Anthony Prezman. Un appel à candidatures y était publié pour devenir animateur, i.e. répondre aux courriers de fans en tant que l’une des sailor senshi. J’avais 16 ans quand j’ai écrit ma lettre de motivation et… que j’ai été acceptée *o*

C’est à partir de ce moment que ma bosse d’écriture est devenue éternelle ^o^ Je correspondais avec les fans et les autres animateurs tous les jours, je dessinais moi-même mon papier à lettres colorié pour chaque exemplaire à la main. Avec autant de pratique, j’en suis venue à mon premier fanzine. Et le miracle de cet âge d’or SailorMoon a été la venue de son auteur, Naoko Takeuchi, en France !

Le club a eu droit à une dédicace spéciale, et pour le fanzine j’avais rédigé un article à propos de sa conférence publique à la Maison de la culture du Japon à Paris. C’était si émouvant de la voir et de bredouiller quelques mots en lui offrant le 1er numéro du fanzine des sailor senshi ;__;

Pour moi, le club SailorMoon a été primordial, parce qu’il a déclenché l’essentiel : l’envie de partager avec les autres, de vivre pleinement ses passions, de créer des livres pour diffuser ses dessins.

Je suis passée de la mélancolique et solitaire SailorSaturn, à sa renaissance en petite Hotaru épanouie. Finalement, si je devais choisir un personnage de la série à incarner aujourd’hui, ce ne serait plus Saturn, mais plutôt Moon (ou Chibi Moon pour le rose !). D’ailleurs, des années plus tard, “SaturnAlice” a fini par devenir “Rosalys” ^_~ Je suis très reconnaissante envers toutes les personnes que j’ai croisé grâce au club, toutes les expériences uniques grâce au club qui m’ont tout appris, tout ce que les oeuvres de Naoko Takeuchi m’ont apporté, … Alors, pour un tel manga mythique, une réédition deluxe, perfect, ultimate se fait franchement désirer !!

On veut une réédition de Bishôjo senshi SailorMoon !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Il est toujours temps de refaire une traduction où Mamoru ne se nommerait pas MaNoru, où les noms des attaques ne seraient pas celles de l’anime français, où les jaquettes seraient les nouvelles illustrations de Naoko créées lors de la diffusion de SailorMoon live action !! En voyant ma nièce dévorer mes vieilles K7 vidéos, je me dis que ce serait toujours un succès. Et justement, on veut une édition DVD/Bluray de l’anime et des films !!!!!!!!!!!!! *o*