Atelier : 3 jours pour apprendre et créer un fanzine

3 après-midis, 9 adolescents entre 12 et 14 ans, des passions et des talents à exprimer, une expérience collective à concrétiser. Cet atelier, nommé “Création de fanzine”, ne cachait pas un simple cours de dessin ou une présentation magistrale du fanzinat. Il s’agissait d’un véritable défi… que l’on a mené à bien jusque dans le réalisme du rush final !!

En général, on me sollicite pour mon côté dessinatrice, ou mon côté “expert” en manga. Cette fois-ci, c’est davantage une démarche que j’ai voulu faire émerger de chacun de ces jeunes. Parce que dans “fanzine”, il y a “fan”, et ce qui nous passionne vraiment est ce que l’on a de plus beau à partager, c’est ce qui nous épanouit. Il s’agissait d’abord de bien prendre le temps d’établir la ligne éditoriale, ce qui constituerait l’essence de ce groupe d’ados qui ne se connaissent pas mais qui allaient vivre ensemble une aventure authentique.

Puis, place à l’expression des talents de chacun. J’ai donc encadré des illustrateurs en herbe et des chroniqueurs allant de la littérature aux jeux vidéos. Ca passait donc par donner des repères en dessin, quelques codes graphiques manga, rassurer et encourager la créativité, mais aussi montrer comment structurer un texte, comment accrocher un lecteur et dynamiser une chronique. L’atelier était alors très multiple, je me suis usée la santé à ce moment à être multi-tâches, mais les illustrations et les articles sont vraiment de belle qualité !

Après une excellente productivité créative, le moment fatidique : l’édition du fanzine. Le but était de leur montrer tout le travail derrière l’objet livre (version petit budget évidemment, sinon ce ne serait pas un magazine amateur) : maquetter, imprimer, couper, relier. Et pour produire plusieurs exemplaires, il faut être méthodique et tous y mettre du sien; pour cela, mes petits élèves ont été formidables. Il y a un peu de vous dans chaque exemplaire !! (un peu de peau, un peu de sueur, tout ça ^o^) Les dernières minutes étaient chargées à la fois de la joie d’être sur le point de réussir à créer beau un fanzine de 40 pages en un temps record, et du stress de finir avant la tombée de la nuit. Eh oui, le stress et l’impatience de la fin font parti du processus !

Très fière de mes petits élèves – et épuisée – je reçois des petits cadeaux trooop touchants !! Merci à Loïtia, Slyver, Alexandre, Geoffrey, Eddi, Ninon, Océane, Laura et Jessica d’avoir participé à cet atelier ^_^ J’espère que ce que vous aurez appris vous servira dans la suite de votre vie ! Et pour tous ceux qui ont observé l’atelier avec curiosité, j’espère que vous aurez senti l’atmosphère créative émanant de ces jeunes ^^

La presse en parle :

Presse océan :

Version web


Ouest-France :